Vallon de l’Eissalette

Vallon de l’Eissalette

Je retrouve aujourd’hui une équipe du « Nord »… Vu des Hautes Alpes, le nord ça commence au dessus du Col du Lautaret!! François, Boris, Etienne, Nicolas et Philippe me sollicite pour une journée de rando au départ de la station des Orres et le créneau qu’ils ont pioché n’est pas des pires!!

Comme ils n’ont pas de voiture, la « contrainte » est de skier au départ de la station… contrainte pour le moins raisonnable! Nous profiterons de la montée randonneur pour accéder au vallon de l’Eissalette par l’entrée des artistes, ce qui nous permet de faire au passage une première descente et gratter 500m de dénivelé…

Nous attendons un petit peu que les pisteurs terminent de sécuriser le domaine… avec les très récentes chutes de neige, le risque est encore à 4 et aujourd’hui il fait grand beau! Des journées à haut risque où l’ivresse de la poudre peut conduire à quelques égarements…

Première descente dans une poudre scintillante, pas mal du tout pour s’échauffer. Le groupe est plein d’entrain. Ca chambre. Rapidement chacun se sent libre pour exprimer son style et ses penchants pour l’exploration du manteau neigeux!! Certains font preuve dans ce domaine d’une véritable curiosité scientifique! On quitte le domaine des Orres pour le vallon de l’Eissalette où nous retrouvons pour le reste de la journée une solitude parfaite.

Ski randonnée les Orres - Bord de piste sucreux

Ski randonnée les Orres - Echauffement 5 étoiles

Ski randonnée les Orres - Pas mal pour un début

Ski randonnée les Orres - Goûteur de neige

Après quelques minutes dans les mélèzes, on sort dans les grands espaces de ce beau vallon complètement immaculé et vierge de traces… on savoure!

Ski randonnée les Orres - En route

Nous montons en direction du col de l’Eissalette. Quelques nuages bourgeonnent et prennent de l’épaisseur au dessus de nous. La visibilité se dégrade nettement. On s’arrête un peu avant le col, là où la pente se redresse. Je ne veux pas prendre le risque de dévier vers des pentes plus raides, le risque du jour étant quand même assez sérieux! L’heure est plutôt à la pause casse croûte.

Au moment où nous n’y croyons plus, le nuage se déchire un peu, une fenêtre de bleu s’entrouvre… on s’équipe et on envoie la descente! Une vraie gourmandise que cette délicate poudre, dans ces larges vallons! On ouvre la descente à tour de rôle…

Ski randonnée les Orres - Nicolas ouvre

Ski randonnée les Orres - François et Boris

Ski randonnée les Orres - Philippe

Ski randonnée les Orres - François n'en pleux plus!

Ski randonnée les Orres - L'équipe

Ski randonnée les Orres - Plaisir

Ski randonnée les Orres - Yahou!

Ski randonnée les Orres - C'est bon ça!

Ski randonnée les Orres - Boris en action

Ski randonnée les Orres - Ski randonnée les Orres - Etienne

Descente excellente jusque dans le fond du vallon où nous retrouvons l’accès classique au vallon de l’Eissalette ravagé par une monstrueuse avalanche qui laisse rêveur!

Ski randonnée les Orres - Ski randonnée les Orres - Avalanche monstrueuse

Grâce au petit télésiège, on boucle la boucle par les pistes et pour bien faire les choses on conclut cette magnifique journée par une petite bière en terrasse!

3 jours de crevard à Crévoux avec des increvables!

3 jours de crevard à Crévoux avec des increvables!

Cet hiver n’a décidément rien de commun avec l’hiver dernier! Les perturbations s’enchaînent et rebattent régulièrement les cartes du jeu en montagne. Rien n’est jamais acquis et il faut se creuser les méninges pour faire du bon ski avec le maximum de sécurité!

Lorsque Juliette, David et Alex arrivent dans les Hautes Alpes, l’idée de partir en itinérance est abandonnée : le risque d’avalanche est fort et la visibilité pour les deux premières journées me semble trop aléatoire pour évoluer sereinement en altitude… Il nous faudrait donc skier dans des zones boisées mais sans aller trop bas quand même car l’isotherme a pas mal yoyoté ces derniers jours et la croûte commence à s’inviter en dessous de 1800m. Bref il faudrait être ni trop haut, ni trop bas!

Une fois de plus, je n’ai pas enfermé ce séjour dans un cadre ou un programme trop rigide pour se laisser la plus grande marge de manœuvre possible et optimiser la qualité de ce qu’on va se mettre sous la spatule.

L’accroche est bonne avec la team Québécoise pleine d’énergie et d’enthousiasme, un bon séjour pépouze s’annonce! Et pour moi une totale immersion dans l’accent Québécois qui me fait voyager à moindre frais! Hostie d’calice!

Passée la traditionnelle gestion logistique du premier matin, nous prenons la direction de Crévoux pour une journée de mise en jambe, à base de mix téléski/peau de phoque… Petit moment de flottement lorsqu’après 20min de route en direction des Orres, je m’aperçois que ce n’est pas la route qu’on doit prendre!! Ouppss! A ce stade du séjour, nous n’avons pas encore touché la neige, mes Québecois se font balader sur des routes tortueuses du coin dans la voiture d’un guide qui visiblement semble perdu! Tout va bien!

Nous finissons quand même par gagner Crévoux et ses 3 téléskis, tremplin vers le bonheur. Nous ne savons pas encore à ce moment que nous y reviendrons aussi les 2 jours suivants. Aujourd’hui on teste l’équipe, on checke les conditions, on fait connaissance.

Le premier run s’avère assez concluant : des skieurs ultramotivés, des grands cris de joie dès les premiers virages et des conditions féeriques! La croûte s’invite juste sur les 100 derniers mètres de dénivelé en bas, juste pour nous rappeler que la mauvaise neige, ben ça existe!!

La team des Crevards est lancée, plus rien ne l’arrête! De run en run, de peautage en dépeautage et autre repeautage nous rayons consciencieusement tout ce qui peux l’être sans taquiner les pentes trop raides vus les risques. Et nous avons du pain sur la planche, vu que quasiment personne ne veut nous aider… C’est donc 3 jours d’affilée que nous nous attelons à ce dur labeur… Nous ne comptons plus les kilomètres de descente accumulés dans cette poudreuse de princesse, et les minutes passés à crier notre plaisir dans les combes Crévodines!! les deux premiers jours, nous jouons avec les nuages et improvisons les runs au gré des éclaircies ou dès fois carrément dans le nuage… dernier jour en apothéose avec un franc soleil hautes Alpes AOC et de la neige de princesse à tous les étages!

Place aux photos qui valent mieux qu’un long discours!

Free-rando-Crévoux - Quand la forêt s'ouvre

Free-rando-Crévoux - Dernière montée en peaux

Free-rando-Crévoux - Un bout de l'équipe

Free-rando-Crévoux - Le soir on chôme pas!

Free-rando-Crévoux - Instants de repos

Free-rando-Crévoux - Guide au travail

Free-rando-Crévoux - Team sur l'arête du Pic Haut

Free-rando-Crévoux - Ready?

Free-rando-Crévoux - Sur l'arête du Pic Haut

Free-rando-Crévoux - Sur l'arête du Pic Haut

Free-rando-Crévoux - Un des nombreux repeautage

Free-rando-Crévoux - On a skié un nuage!

Free-rando-Crévoux - Vallon Pelat

Free-rando-Crévoux - La Ratelle sous le nuage

Free-rando-Crévoux - Encore des forêts

Free-rando-Crévoux - Vallon Pelat again

Free-rando-Crévoux - Rider pirate

Free-rando-Crévoux - Ca dépote!

Free-rando-Crévoux - Pour qui ça?

Free-rando-Crévoux - Salop de guide

Free-rando-Crévoux - Un trip de plus sur l'arête

Free-rando-Crévoux - Juliette

Free-rando-Crévoux - Vraoum

Free-rando-Crévoux - Ambiance

Free-rando-Crévoux - Dernière montée

Free-rando-Crévoux - Skieuse dans la forêt

Free-rando-Crévoux - Toursite du New Brunswick

Free-rando-Crévoux - Fait voler la cake

Free-rando-Crévoux - Faut pas lui dire deux fois d'y aller

Free-rando-Crévoux - Grands espaces

Free-rando-Crévoux - Les Crevards au complet

Free-rando-Crévoux - Ponceur de poudreuse

Free-rando-Crévoux - Ponceur de poudreuse

Free-rando-Crévoux - David aux commandes

Free-rando-Crévoux - Pirate style

Free-rando-Crévoux - Bye bye Juliette

Free-rando-Crévoux - Alex lâche le morceau

Free-rando-Crévoux - New Brunswick represent

Free-rando-Crévoux - Trip forestier

Free-rando-Crévoux - Bon ça!

Free-rando-Crévoux - For ever in the forest

Free-rando-Crévoux - Combe vierge

Free-rando-Crévoux - Juliette à l'oeuvre

Free-rando-Crévoux - Dernier run Alex

Free-rando-Crévoux - Popow forêt

Free-rando-Crévoux - Dernier jour

Free-rando-Crévoux - Ca devient lassant

Free-rando-Crévoux - Au sommet d'une bosse Méalienne

Free-rando-Crévoux - Equipe de rayeur à l'oeuvre

Free-rando-Crévoux - Snowboarder style

Free-rando-Crévoux - Traces à nous

Free-rando-Crévoux - Alex envoie le steack

Free-rando-Crévoux - Au soleil

Free-rando-Crévoux - Dernier run

Free-rando-Crévoux - Une ptite dernière pour la route

Free-rando-Crévoux - Rayage de forêt en équipe

Free-rando-Crévoux - Ca vole

Free-rando-Crévoux - One more Mamamia

Free-rando-Crévoux - Mamamia

Free-rando-Crévoux - Venga!

Free-rando-Crévoux - Vers le Méale

Free-rando-Crévoux - Jump

Ca fait pas d’Méale!

Ca fait pas d’Méale!

Après notre belle entrée en matière d’hier, on reste sur les mêmes bases aujourd’hui! Les conditions sont parfaites en forêt, la qualité de la neige permet de faire du très très bon ski même dans les pentes faibles… donc aucune raison d’aller chercher du plus raide!!

Je propose à Ludo de découvrir le secteur de Crévoux, un coin farci de mélézins plutôt bien taillés pour le ski! La montée est magnifiquement hivernalesque. Les arbres sont copieusement plâtrés par la neige

Méale - Crévoux - Départ de Praveyral

Méale - Crévoux - Arbres plâtrés

Méale - Crévoux - Petite halte au soleil

Méale - Crévoux - Into the white

Non loin du Méale, la vue se dégage sur le fjord de Serre-Ponçon. La Norvège à une demi-heure de la maison, ça s’apprécie!

Méale - Crévoux - Vue sur Serre Ponçon

Méale - Crévoux - Vue sur Serre Ponçon

Vu les conditions, et comme Ludo me semble en forme, je lui propose une première descente côté Serre Ponçon. Le soleil et la première partie de la descente avec vue sur le lac sont très tentants! Excellente pioche jusqu’à la cabane où nous remettons les peaux pour rebasculer versant Crévoux.

Méale - Crévoux - Pas complètement pourrie cette descente

Méale - Crévoux - Pas complètement pourrie cette descente

Plus qu’à remonter 400m et déguster la petite forêt vierge qui nous attend en versant nord… et voilà une journée bien remplie qui se finit quasiment à la nuit!

Méale - Crévoux - Hokkaido-sur-Durance

Popow day à Crévoux

Popow day à Crévoux

Journée démente! Thomas a bien flairé le coup, lui qui voulait de grosses conditions il a été servi! Munis de ce qu’on trouve de plus fats comme ski, on part en direction de Crévoux… La mission du jour : atteindre la station! Le bazar dans la vallée nous retarde un peu mais on finit enfin par se retrouver dans la popow! Thomas découvre pour la première fois avec des skis les plaisirs de la profonde… Passé un petit temps d’adaptation et quelques beaux vols planés, les sensations reviennent. Petit à petit on prend le large en s’éloignant de plus en plus des pistes pour finir seuls au monde dans un mélézin parfait à skier…

Free rando dans les Hautes-Alpes

Free rando dans les Hautes-Alpes

Changement de trip, j’abandonne Manu et sa grande tribu pour 3 compagnons Norvégiens rencontrés l’an dernier lors d’une journée hors piste à Serre-Chevalier: Tor, Karl et Eddi. Cette année nous passons 6 jours ensemble. L’idée est simple : faire du bon ski (hors piste et rando), loin des foules en profitant de la bonne bouffe et des bons vins français! J’ai carte blanche et toutes la confiance de mes Norvégiens pour combiner ça au mieux.

Pour les 3 premiers jours on reste pas trop loin de la civilisation : d’abord une journée de hors piste à Serre-che pour réviser les classiques et une descente des Guibertes rien que pour nous! Ensuite je leur propose d’aller découvrir une toute petite station avec même pas de télésiège pour une journée de free-rando, un mix entre randonnée et hors pistes qui nous permet de faire 4 descentes de rêve dans des vallons quasiment pas tracés… Nous sommes seulement le deuxième et le nirvana est atteint. Il va falloir maintenir la qualité sur la semaine, pas évident!

Troisième jour : direction l’Embrunais pour une journée aux Orres… Là encore un festival de traces dans la poudre, une bonne petite pause resto et un finish dans un vallon qui n’attendait que nous! Not so bad!

Ski de rando Crévoux – La Ratelle

Ski de rando Crévoux – La Ratelle

Grosse conditions et beau temps, alléluya!

On décide d’aller à Crévoux pour faire un p’tit mix station/peau de phoque. Crévoux se prête vraiment bien à cette exercice avec de belles petites combes qui nous tendent les bras à quelques dizaines de minutes de peau de phoque. Le tout sur une crête avec un panorama à se démonter le cou… Même après un we de beau, toujours plein belles traces à poser ici, c’est bon les p’tites stations!

Ensuite la Ratelle nous lance des petits cris : « Venez, venez me ridez s’il vous plait! ». Bon. Pas le choix! Obliger d’aller cueillir ces belles courbes mi ombre – mi soleil dans une poudreuse de cinéma… et remonter pour remettre ça. C’est terrible ce qu’on endure au quotidien dans cette région quand même…

Alors du coup pour se consoler, on s’autorise une petite dégustation de bière artisanale au bistrot local. Terrible.

Ski hors piste – Crévoux

Ski hors piste – Crévoux

Alléluya! Première chute de neige sérieuse depuis un petit moment dans la région! Apparemment le sud a été un peu plus arrosé que le nord du département. Qu’à cela ne tienne, c’est l’occasion d’aller parcourir les beaux petits hors pistes de Crévoux, une station à taille humaine où règne une ambiance bien sympathique, bien loin des grosses usines à fric? Les 40cm de poudreuse tombés ses dernières 24h sont d’une légèreté hallucinante, grâce au froid assez vif! La neige porte peu, et dès que l’on quitte les pentes suffisantes, on brasse! Mais qu’importe c’est trop bon, on s’en met plein les narines! On finit par tracer les deux gros hors piste du coin : la Ratelle et sa combe voisine… Bien sympathique tout ça!

Glace à Crévoux

Glace à Crévoux

Avec Nico et Charles on part faire quelques couennes de glace sur la belle cascade du Razis à une heure d’approche de Crévoux. Sur ce grand rideau de 100m de large et de 50m de haut, on trouve tous les niveaux du 3+ au 5+ dans un cadre bien sympathique. Idéal pour se perfectionner. En plus de beaux cigares un peu fistuleux, nous avons parcouru un très bel itinéraire de mixte à droite de la cascade la plus à droite en protégeant sur broches et camalots. Un vrai régal! La cascade de droite forme actuellement une cloche très impressionnante et vraiment pas épaisse.

Dancing fall et Clara – Les Orres

Dancing fall et Clara – Les Orres

Aujourd’hui avec Sylvano c’est la reprise!

La reprise de la cascade de glace, pas de l’activité économique…

Pour l’occasion, nous sommes accompagnés par la Joséphine de Sylvain et Julia, toutes deux dans l’ENAF, l’équipe nationale d’alpinisme femme de la Fmeuh.

Ce secteur des Orres est vraiment bien sympathique, pas très sauvage certes avec la station en face mais les cascades sont classes.

Nous gravissons Dancing fall, la belle cascade évidente du secteur. Un beau rideau de 60m à 80° suivi d’un cigare vertical de 15m.

Puis on va faire un tour dans Clara, complètement à droite que je connais déjà pour l’avoir gravi l’année précedente. Les difficultés en glace n’excèdent pas le 4+ mais un court pas de mixte pimente l’ascension.

Pin It on Pinterest