Et allez hop on enchaine après la Bosse de la Momie hier, on repart avec Tibo aujourd’hui avec toujours les mêmes exigences : partir pas trop tôt (pour la paix des ménages!), faire du bon ski et en prendre plein les mirettes!

Cette pyramide de Peyre Eyraute, en la voyant de loin on se dit : “wah, ç’est beau, ça doit être le pied de faire quelques virages tout là haut!”. Et bien voilà c’est chose faite.

Départ bien tardif pour ce genre de course (8h de Briançon!), on monte en voiture jusqu’au pas du Rif. Portage raisonnable jusqu’à la côte 1870m en ce moment. En tout cas ambiance bien bucolique dans les tapis de colchiques…

Malgré l’horaire tardif, on atteint Peyre Eyraute dans une neige pas encore revenue. Le vent fort (80km/h  en rafales au sommet) y est pour quelque chose, tant mieux pour nous! Sur la montée, on croise une monstrueuse avalanche. Il y en a quelques belles en ce moment : départ en coulée puis déclenchement de plaques sur des versants entiers, un vrai champ de bataille!

La vue de là haut est particulièrement belle. On se rince l’oeil!

Les yeux répus et la panse alourdie, quelques virages oncteux, sur une belle petite moquette font office de digestif. Jusqu’au lac c’est tout bon!

En dessous, c’est Beyrouth, Varsovie, Hiroshima, le Kosovo, enfin quelque chose dans le genre.

On skie plus, on progresse vers la vallée avec des planches. M’enfin c’est pas trop long et vite oublié une fois retrouvés les colchiques et les perce neige!

Pin It on Pinterest

Share This